Le cas de celui qui jeûne pendant 28 jours

بسم الله الرحمـن الرحيم

 

~ Le Cas de celui qui jeûne pendant 28 Jours ~

Supposons que la population d’un village ait jeûné seulement 28 jours de Ramadhân. Le 28e jour, on voit le croissant annonçant  Shawwal. Que doivent faire les villageois ?

La première réponse est qu’ils n’ont pas vu à temps le croissant de Ramadhân. Ils ont donc estimé, à tord, que le mois de sha3bân durait 30 jours. Ils doivent rompre le jeûne, feter l’Aïd, puid rattraper un jour de jeûne pour avoir un mois de Ramadhân de 29 jours

La deuxième réponse est qu’ils n’ont pas bien vérifié l’apparition du croissant de Sha3bân, ni celui de Rajab, qui le précède. Ces mois auraient pu être des mois courts. Dans ce cas, il faut rattraper deux jours de jeûne pour avoir un mois de Ramadhân de 30 jours.

La troisième réponse est qu’ils doivent  se référer au village ou pays le plus proche. Si ce pays a fait un Ramadhân de 29 jours, ils rattrapent un jour. Si ce pays a fait un ramadhân de 30 jours, ils font de même, surtout si ce pays a procédé à la vérification de l’apparition de la nouvelle lune selon les règles religieuses reconnues.

 

Fiqh al-3ibâdât ; hassan Ayyoub