Lire le Qur'an chaque jour

بسم الله الرحمـن الرحيم

 

 

~ Lire le Qur'an chaque jour ~

 

 

" Et lit le coran, lentement et clairement. "


"Lisez le coran car il viendra le jour de la résurrection comme intercesseur pour les siens (: ses lecteurs assidus)" Muslim





Il est recommandé de lire deux chapitres, hizbs, (un hizb = 1/60 du Coran) minimum par jour afin de pouvoir lire l’intégralité du Coran une fois par mois.

En sachant que 2 hizbs = 1 juz, essayez donc de vous tenir in shâ'a Allah à deux séances de lecture quotidienne du Coran (le matin et le soir).

Allah a dit :
"Ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le lisent comme il se doit, ceux-là y croient."

(Sourate 2 Verset 121) traduction approximative

La mère des croyants Aïcha rapporte que le Prophète salla Allahu 3alayhi wa sallam a dit :
"Celui qui lit le Coran couramment sera en compagnie des anges nobles et celui qui, en lisant le Coran, tâtonne et éprouve des difficultés recevra une double récompense." (Al-Boukhari, Muslim)

Selon Abou Mousa al-ach'ari, le Prophète salla Allahu 3alayhi wa sallam a dit :
" L'exemple du croyant qui lit le Coran est celui de l'orange, son odeur est bonne et son goût est bon. L'exemple du croyant qui ne lit pas le Coran et celui de la datte, elle n'a pas d'odeur et son goût est bon. L'exemple de l'hypocrite qui lit le Coran est celui de la plante aromatique, son odeur est bonne et son goût est amer. Et l'exemple de l'hypocrite qui ne lit pas le Coran est celui de la coloquinte, elle n'a pas d'odeur et son goût est amer." (al-Boukhari, Muslim)

Ibn 'Omar a dit : Le Prophète salla Allahu 3alayhi wa sallam a dit :
"Pas de jalousie sauf dans 2 cas : un homme à qui Allah a donné la science du Coran et qui l'utilise de nuit et de jour, et un homme à qui Allah a donné de l'argent qui le donne de nuit et de jour."


Annawâs Ibn Sam'an a dit: « J'ai entendu le Messager d'Allah salla Allahu 3alayhi wa sallam dire: « Le jour de la résurrection on fera venir le Coran et les siens (ses lecteurs assidus) qui le mettaient en pratique dans ce bas-monde. Il est précédé par les chapitres «La vache» et «La famille de 'Imràn » qui viendront disputer en faveur de celui qui les lisait et appliquait leurs principes ». (Rapporté par Moslem)

Al Barà Ibn 'Âzeb rapporte : « Un homme lisait le chapitre «La caverne» et avait à côté de lui un cheval attaché à deux cordes. Or voici qu'un nuage passa au-dessus de lui et se mit à se rapprocher, ce qui faisait trépider le cheval. Quand ce fut le lendemain matin, il alla raconter la chose au Prophète salla Allahu 3alayhi wa sallam qui lui dit :
« Ce nuage était une sérénité descendue sur toi parce que tu lisais le Coran ».

(al-Boukhari, Muslim)

Date de dernière mise à jour : 09/07/2014