Catégories des textes des attributs et leurs diverses approches

 

بسم الله الرحمـن الرحيم

 

 

~ Catégories des textes des attributs et leurs diverses approches ~

 

Les textes du Coran et de la Sunnah traitant des attributs divins se divisent en deux catégories : textes clairs univoques et textes ambigus équivoques.

 

Textes univoques : Ce sont les textes dont les termes et la signification sont clairs et univoques. Il est obligatoire d'y croire à la lettre (lafzh) et d'en affirmer le sens réel en évitant la négation, l'interprétation allégorique, l'établissement de semblance ou de similarité car ils représentent un donné révélé (scripturaire). D'où l'obligation d'y croire et d'y adhérer en s'en remettant à Allah quant à leur pleine intelligence en ayant l'assentiment intime.

 

Textes ambigus : Ce sont les textes dont le sens prête à équivoque en raison de son caractère sommaire ou générique ou bien encore en raison en raison d'une défaillance de le saisir chez le lecteur. Il est obligatoire de croire à l'authenticité de la lettre de ce genre de textes en raison de leur caractère scripturaire. Comme il est obligatoire de s'en tenir à la détermination scripturaire (tawqîf) de leur sens en évitant de s'engager dans leur interprétation puisqu'il s'agit de textes ambigus dont le sens est impossible à trancher. On soit donc s'en remettre à Allah et à Son Messager quant à la connaissance du vrai sens de ces textes.

 

Il y a deux façons d'approcher les textes ambigus :

 

Première approche : C'est l'approche des gens versés dans la science qui ont cru aussi bien aux textes clairs et univoques, qu'aux textes équivoques et ambigus en déclarant que tout provient de la part de notre Seigneur, délaissant ainsi toute tentative de traiter ce qui dépasse leur capacités d'intelligence...

 

Leur attitude est un signe de vénération d'Allah et de Son Messager et de respect des textes scripturaires. Aussi Allah dit à leur sujet :

 

« Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : 'Nous y croyons, tout est de la part de notre Seigneur. » Sourate La Famille de Imran verset 7 – traduction approximative.

 

Deuxième approche : C'est celle des gens enclin à l'égarement qui mettent l'accent sur les textes ambigus pour susciter la dissension et détourner les fidèles de leur foi et de la voie des pieux prédécesseurs.

Ils tentent ainsi de donner une intention et non pas une interprétation qui coïncide avec le sens voulu par Allah et Son Messager. Ils établissent ainsi des oppositions entre les textes du Coran et de la Sunnah en contestant le sens au moyen de prétendu contradiction entre lesdits textes. Ils visent de la sorte à semer le doute dans les esprits des musulmans au sujet de la signification de ces textes et les fourvoient par leurs interprétations. C'est pourquoi ils ont mérité le blâme d'Allah :

 

«  Les gens, donc, qui ont au cœur une inclination vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah. » Sourate La Famille de Imran, verset 7, traduction approximative.

 

 

La Clarté et l’ambiguïté des textes scripturaires sont relatives :

 

Leur degré diffère d'une personne à une autre en rapport avec leur degré de savoir et d'intelligence respectifs. Il se peut donc que ce qui est ambigu pour une personne soit clair pour une autre. Or, en cas d’ambiguïté, il s'avère obligatoire de se conformer aux règles susmentionnées, à savoir : éviter de s'aventurer et de se hasarder à fixer le sens.

Date de dernière mise à jour : 10/08/2014