7- Les différentes sortes d’objets d’adoration

بسم الله الرحمـن الرحيم

 

~ Les différentes sortes d’objets d’adoration ~

Beaucoup de gens pensent que l’association est d’avoir une statue chez soi et de se prosterner devant elle ; c’est ainsi que les gens ont appris dans leurs écoles et ce n’est que cette forme là qu’ils gardent de l’association. Si on trouve un homme faire At-tawaf (les tournées révérencielles), immoler pour un saint, ou se faire juger chez At-taghout, ceci n’est pas de l’association chez beaucoup de personnes, car cette forme d’association n’est pas celle présente dans leurs esprits. Le résultat est que ces actes-ci ne sont pas pour eux des actes d’association, mais l’association n’est que le fait de prendre une statue pour Seigneur.
Afin d’effacer cette imagination qui est le fruit de l’ignorance, il faut connaître les différentes choses adorées avec Allah. 
Parmi celles ci, on trouve la statue, l’idole, la divinité, le seigneur.

  • Définition de statue : tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, d’objet sculpté sous la forme d’un humain, animal ou autres.

  • Définition d’idole : tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, d’objet sculpté ou non sculpté, tels les arbres, roches, tombeaux, la constitution et autres.

Le Prophète (Sala Allahou ‘Alaihi wa Salam) a dit :
« Allah, fais en sorte que ma tombe ne soit pas un objet d’adoration. La colère d’Allah est immense envers un peuple qui prend les tombeaux de leur Prophète comme objet d’adoration. » (Rapporté par Al-imam Malik dans Al Mouwwata)

La statue sculptée est une idole car elle fait partie des objets adorés. 
Toute statue est une idole mais toute idole n‘est pas forcément une statue, car l’idole est une statue et autre objet pouvant être adoré en dehors d’Allah.

  • Définition de divinité : tout ce pour qui l’adoration propre à Allah est vouée, que ce soit, un être vivant ou un objet sculpté ou non sculpté.

La preuve de ceci : 

وَقَالُوا۟ لَا تَذَرُنَّ ءَالِهَتَكُمْ وَلَا تَذَرُنَّ وَدًّۭا وَلَا سُوَاعًۭا وَلَا يَغُوثَ وَيَعُوقَ وَنَسْرًۭا


« …et ils ont dit : "N'abandonnez jamais vos divinités et n'abandonnez jamais Wadd, Suwaa, Yagout, Yaouq et Nasr. » Sourate 71 Verset 23 (Traduction relative et approchée)

 

وَإِذْ قَالَ ٱللَّهُ يَـٰعِيسَى ٱبْنَ مَرْيَمَ ءَأَنتَ قُلْتَ لِلنَّاسِ ٱتَّخِذُونِى وَأُمِّىَ إِلَـٰهَيْنِ مِن دُونِ ٱللَّهِ ۖ قَالَ سُبْحَـٰنَكَ مَا يَكُونُ لِىٓ أَنْ أَقُولَ مَا لَيْسَ لِى بِحَقٍّ ۚ إِن كُنتُ قُلْتُهُۥ فَقَدْ عَلِمْتَهُۥ ۚ تَعْلَمُ مَا فِى نَفْسِى وَلَآ أَعْلَمُ مَا فِى نَفْسِكَ ۚ إِنَّكَ أَنتَ عَلَّـٰمُ ٱلْغُيُوبِ


« (Rappelle-leur) le moment ou Allah dira : « Oh Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah ! » il dira : « Gloire et pureté a Toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire ! Si je l’avais dit, tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu.» Sourate 5 Verset 116 (Traduction relative et approchée)

Si l’être humain est adoré, il est nommé divinité mais ne peut pas être considéré comme étant une statue ou une idole pour autant.

  • Définition de Seigneur : toute chose a qui on attribue un ou plusieurs actes qui sont propre à Allah.

ٱتَّخَذُوٓا۟ أَحْبَارَهُمْ وَرُهْبَـٰنَهُمْ أَرْبَابًۭا مِّن دُونِ ٱللَّهِ وَٱلْمَسِيحَ ٱبْنَ مَرْيَمَ وَمَآ أُمِرُوٓا۟ إِلَّا لِيَعْبُدُوٓا۟ إِلَـٰهًۭا وَ ٰحِدًۭا ۖ لَّآ إِلَـٰهَ إِلَّا هُوَ ۚ سُبْحَـٰنَهُۥ عَمَّا يُشْرِكُونَ

« Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent. » Sourate 9 Verset 31 (Traduction relative et approchée)

  • Définition de At-taghout : il englobe la totalité, à savoir, la statue, la divinité, l’idole et le seigneur ; à l’exception du seigneur et de la divinité attribué à quelqu’un sans son accord comme certains Prophètes.

En sachant tout cela, on découvre que l’association ne se limite pas uniquement à l’adoration de ces objets, ou de ce qui leur ressemble, comme par exemple les membres d’un parlement qui sont des divinités, car ils ont pris l’attribut de législateur, qui n’appartient qu’à Allah. Ainsi que les juges qui jugent avec autre que la Loi d’Allah, ceux-là sont des tawâghît et des divinités adorées sur terre car ils jugent avec la loi du taghout.

L’association n’est pas seulement l’adoration des statues mais elle peut prendre n’importe lesquelles des formes citées et beaucoup d’exemples sont présents à cette époque.