L’exagération et le laxisme

بسم الله الرحمـن الرحيم

logo.jpg

  ~ L’exagération et le laxisme sont les ruses de chaytan ~

(Extrait des Introduction à la serie : l'héritage des prophètes)


 

 

L’Islam provient d’Allah, propre, clair, complet et droit. Allah a dit :

« Louange à Allah qui a fait descendre sur Son serviteur (Mouhammad), le Livre, et n'y a point introduit de tortuosité (ambiguïté) ! »18.1 tr.ap

« Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous. »5.3 tr.ap

 

Il ne nous est pas permis d’ajouter quoi que se soit dans la religion, et cela est connu sous le nom d’exagération. L’exagération est généralement liée à celui qui est méticuleux dans l’application de sa religion, et ceci est une porte parmi les portes empruntées par chaytan. A l’inverse de cela on trouvera ceux qui diminuent de la religion. C’est généralement le cas du laxiste.


C’est pour cette raison que les innovateurs, dans l’exagération, sont des proies faciles pour chaytan, car celui-ci connaît leur point faible.

Ils ne sont pas excusables malgré leurs bonnes intentions, c’est le cas de Al-khawaridj qui ont exagéré dans le sujet de la Foi contrairement aux  Al-jahmiya et Al-mourjiaa, Al-muchabiha ont exagérés dans le sujet des noms et attributs et  Al-mu’attila étaient laxistes, Al-jabriya ont exagérés dans le sujet du destin et de la destinée à l’inverse  Al-kadariya étaient laxistes.


Les gens de la vérité sont ceux qui ne sont pas laxistes lorsqu’ils trouvent les textes, et ne rajoutent rien lorsqu’ils n’ont pas de textes. L’exagération est blâmable dans la religion autant que le laxisme.

Le Musulman doit se contenter de la croyance des Trois Premières Générations et de leur compréhension du Coran et de la Sunnah, surtout que le Prophète (Sala Allahou ‘Alaihi wa Salam)  a fait l’éloge de ces Trois Générations comme il est dit dans un hadith authentique.

Quiconque invente des règles sans preuves issues du Coran ou de la sunnah et qui traite par la suite les Musulmans de mécréants. Aussi d’autres prennent en considération le sens général des textes et non leur sens détaillé, ceci est également de l’exagération comme les khawaridj qui ont proclamé que tout pécheur est équivalent à celui qui a jugé avec une autre loi que celle d’Allah.

 

« Et ceux qui ne jugent pas d'après ce que Allah a fait descendre, les voilà les mécréants. » 5.44 tr.ap

 

Ils n’ont pas différencié le péché de la mécréance.

Ils ont qualifié les Musulmans de mécréants par la cause de leurs péchés. Nous devons être prudents vis-à-vis de l’exagération et du laxisme.