Communiqués

Les gens du site des ténèbres

بسم الله الرحمـن الرحيم

 

logo.jpg

 

~ Les gens du site des ténèbres ~

 

"Pourquoi rendez-vous mécréants les gens du sites des ténèbres vers la lumière ?"

 
Nous les rendons mécréants sur plusieurs points que nous avons constaté chez eux, parmi ces points nous pouvon citer ceci :

- Le fait qu'ils disent des paroles de kufr pour pieger et tester les gens

- Le fait qu'ils disent des paroles de kufr en prétendant que ce n'est pas le sens reel qui compte mais l'intention
Quand ils appellent les kuffar : salafis, messihiyun, ikhwan muslimin etc

 
- Le fait qu'ils se soient plusieurs fois trouvés dans la situation de refuser le tawbah des gens

- Le fait qu'ils se sont retrouvés à plusieurs reprise dans la situation de rechercher du kufr chez les gens, plus exactement de vouloir leur trouver du kufr quitte à en inventer, de chercher à égarer certains de leur coreligionnaire lorsqu'ils avaient un interêt à ce qu'ils mécroient.

- Le fait qu'ils se sont retrouvés à plusieurs reprises à choisir à qui ils veulent faire da3wa selon leur interets ou encore qu'ils aient dans certains car refuser de faire da3wa à des gens qui cherchent la vérité

- Le fait qu'ils aient pretendu sur leur site que certains sujets qu'ils considerent asludeen peuvent etre excusé par la necessité ou la raison materielle :
Ils considèrent que montrer sa foi est un asludeen, mais que pour la necessité et la raison materielle c'est excusable
les tenebres des tenebres a écrit:
« "Déclarer sa foi ouvertement est un fondement de l’Islam.
[........]
Les seules excuses valables pour ne pas déclarer sa foi ouvertement sans pour autant faire semblant d’être d’accord avec la religion des idôlatres sont aux nombres de trois:
- La contrainte
avec un cœur serein sur la Foi.
- La faiblesse excusable (le cas de musulmans qui se trouvent déjà dans ces pays dangereux et ne peuvent donc pas exposer leur foi)
- Pour une raison matérielle, et ceci à condition qu’il ne leur montre pas non plus qu’il est d’accord [avec leur mécréance].
Comme à l’époque mecquoise où les musulmans devaient récupérer leurs biens. Il leurs était permis alors de cacher leurs croyance. Et ceci concerne le cas d’une famille qui a laissé tous ses biens dans son pays pour s’enfuir vers une terre favorable à son Islam." »
Entre les crochets [.... ] Ils ont débuter l'article avec la premiere phrases citée (puis ils ont detaillés)
Puis ils ont conclu avec ce qu'il y après les crochets.

- Le fait qu'ils disaient sur leur site que ignorer la puissance d'Allah est excusable.
Ceci dans la version francaise de document "l'ignorance n'est pas une excuse pour contredire le tawhîd > ambiguité de l'homme qui a demandé d'être brulé".
 
- Ils ont également du kufr dans le sujet du kufr duna kufr, dans un article également publié sur leur site :
Ils disent que "Ibn Taymiyah affirme dans Madjmou‘ al-Fatawa, 35/388, que celui qui légifère des lois n’est pas coupable du même crime que celui qui ne juge pas d’après la loi d’Allah dans un cas particulier, et ainsi donne un jugement injuste."
 
Or le kufr duna kufr c'est le jugement INJUSTE.
Le jugement injuste ce n'est pas juger par autre que la loi d'Allah exceptionnellement. Le jugement injuste c'est appliquer la loi d'Allah mais de façon injuste !
Le jugement injuste consiste à modifier la situation, et non à modifier le Jugement qu'Allah a établi.
 
La citation du savant mecreant qu'ils ont cité ensuite  : "Quant à ce qu'on appelle la mécréance mineure, c’est lorsqu’il recourt à un autre qu’Allah, en ayant la conviction qu’il est pêcheur et que Le Jugement d’Allah est La Vérité, et que cela lui arrive une seule fois ou quelque chose comme ça. "
Ceci est du kufr, ceci n'est pas un jugement injuste.
Car il a recourt a un autre qu'Allah !
Leur interprétation de cette parole est erronée.
Ils disent : "qu'il rend un jugement injuste, sans se référer à une autre législation que Celle d’Allah" ils veulent dire qu'il ne se réfère pas a une loi qui existe deja chez les kouffar,
"sans légiférer une autre loi" ils veulent dire que le juge n'a pas légiféré officiellement une nouvelle loi, il a seulement appliquer un 7ukm sans en faire une loi générale,
"sans annuler ou modifier La Loi d’Allah, sans imposer au peuple une autre loi que Celle d’Allah, de sorte à ce qu’elle soit générale ou permanente."
Ce qu'il faut comprendre c'est qu'ils sont en train de dire que le juge musulman qui dans un cas exceptionnel donne un jugement sortit de sa tete (qui ne vient ni d'une autre legislation, et qui ne devient pas une nouvelle loi/nouveau jugement de facon générale et permanente) ceci est le kufr duna kufr, tant qui le rend pas halal.

Et cette croyance est de la mécréance.

° Modifier le Jugement d’Allah est une grande mécréance qui fait sortir son auteur de l’Islam
° Se référer à un autre jugement que Celui d’Allah pour régler un litige est une grande mécréance qui fait sortir son auteur de l’Islam
° Inventer un jugement sans même se référer à une autre législation que Celle d’Allah est une grande mécréance qui fait sortir son auteur de l’Islam.
° Modifier la situation, par amour pour un proche, par suivi des passions, pour un intérêt mondain, ou encore pour une somme d’argent (il y a divergence sur le pot de vin), afin que le jugement ne soit pas adéquat à ce qui s’est réellement passé, mais qu’il soit adéquat par rapport à la situation modifiée de manière injuste, est une petite mécréance qui ne fait pas sortir son auteur de l’Islam

 

La viande des mushrikînes

بسم الله الرحمـن الرحيم

 

logo.jpg

 

~ La Viande des Mushrikînes ~

Petite clarification de notre croyance concernant le jugement de la viande des mushrikînes, ainsi que le jugement de celui qui la rend halal et de celui qui ne fait pas le takfir de la personne qui rend cette viande halal.

 

 

Q : Comment considérez-vous la viande des mushrikînes ? Est-ce pour vous un sujet à divergence ?

 

Nous la considérons illicite (haram). Et non, il ne s'agit pas d'un sujet à divergence, dans lequel deux avis pourraient être possible.

 

Q : Comment considérez-vous celui qui la rend halal ?

 

Nous le considérons mécréant. Du fait qu'il ait rendu halal le haram.

Mais si ce musulman la considère halal car il aurait attrapé des ambiguïtés sur le sujet, nous le considérons mécréant après iqamat al hujja. C'est-à- dire après que chaque ambiguïtés lui soit réfutées.

 

Q : Comment considérez-vous celui qui n'applique pas le takfir sur un muslim qui aurait apostasié en rendant halal la viande haram ?

 

Celui qui ne rends pas kaafir un muslim qui aurait apostasié en rendant halal la viande des mushrikînes alors que l'établissement de la preuve lui a été fait (sur l'apostat), est kaafir lui aussi. Car il n'aurait pas appliqué le takfir du kaafir.

 

 

 

Questions Diverses

بسم الله الرحمـن الرحيم

 

logo.jpg

 

~ Questions Diverses ~

  • le jugement des gens
  • desavouer le kufr par ecrit sur internet
  • la peur
  • les amendes

Nous avons été interrogés dans les termes suivants :

 

 

« SALAM

(...)

Mon but ce n'est pas du tout de faire débat, de polémiquer ou quoi que ça soit au contraire c'est d'apprendre votre aquida et si on est témoin de votre islam alors nous vous suivrons et on sera votre frère de religion biiznillah comme vous le disiez.

A cause du faite qu'il y a beaucoup d'égarements des groupes qui se prétendent du tawhid et ayant fréquenter beaucoup d'égarés, surtout chez nous en Turquie, nous voulons connaître tout dabord votre compréhension de la religion avec les preuves.

1)Pouvez vous nous expliquez comment vous donnez le statut de musulman à un individu?

2)suffit t-il pour vous qu'un individu se désavoue du koufr par écrit via internet pour lui donner le statut d'islam sachant que le net est rempli d'égarés, de menteurs et de satans?

3)quelle est votre aquida sur la peur? puisque selon votre aquida la peur est une excuse pour obéir dans l'apparence aux associateurs dans quelque chose qui n'est pas koufr en soit (ex s'arrêter au feu rouge) dans ce cas quelle est la limite de la peur? une amende, le fait d'être emprisonné par force, le fait d'être rechercher par les tawagits etc sont-ils des peurq?

4) quel est le statut de payer une amende par peur de se faire arrêter par les soldats du tagout?

Qu'allah nous guide. »

 

 

 

Citation :
1)Pouvez vous nous expliquez comment vous donnez le statut de musulman à un individu?
 

Je donne le statut de musulman a une personne qui montre l'islam en détail, ca veut dire que je l'interroge sur le fondement de l'islam et sur les kufr de la société.
 

Citation :
2)suffit t-il pour vous qu'un individu se désavoue du koufr par écrit via internet pour lui donner le statut d'islam sachant que le net est rempli d'égarés, de menteurs et de satans?
 

Si la personne ne détaille pas sa croyance non ca ne suffit pas.
C'est pas une question de net, telephone ou face à face ; car un hypocrite il peut etre dans les trois.
Et en plus ni toi ni moi on peut savoir qui est mounafiq, sauf si ce mounafiq il montre un grand signe de nifaq.

 

Citation :
3)quelle est votre aquida sur la peur? puisque selon votre aquida la peur est une excuse pour obéir dans l'apparence aux associateurs dans quelque chose qui n'est pas koufr en soit (ex s'arrêter au feu rouge) dans ce cas quelle est la limite de la peur? une amende, le fait d'être emprisonné par force, le fait d'être rechercher par les tawagits etc sont-ils des peurs?
 

C'est la peur naturelle et pas la peur accordée à ALLAH.
Celui qui a peur comme si il a peur d'ALLAH alors il a fait du shirk dans la peur.

 

Citation :
4) quel est le statut de payer une amende par peur de se faire arrêter par les soldats du tagout?
 

Le fait que y a pas de kufr dedans pour la payer c'est pas du kufr.
Surtout que par exemple en France ca evite un plus grand mal (ta7akoum)

Le jugement des gens d'aujourd'hui qui s'affilient à l'islam ?

بسم الله الرحمـن الرحيم

logo.jpg

~ Le jugement des gens d'aujourd'hui qui s'affilient à l'islam ? ~


Nous considérons toute personne mécréante jusqu'à preuve du contraire. Et nous considérons bien évidemment qu'il s'agit d'un fondement de l'islam, sans lequel on ne peut être musulman, car il s'agit clairement de savoir faire la difference entre le musulman et le mecreant (l'islam et le kufr).
Nous ne considérons pas les signes d'islam partagés avec les moushrikyn comme une preuve de l'islam chez un inconnu en dar al kufr.

Il y a suffisamment de documents sur le site qui justifient notre `aquidah sur ces points.

Vous trouverez les informations nécessaire dans la catégorie « Jugement des Gens » (http://deenulqayyem.e-monsite.com/pages/le-jugement-des-gens/)

Obéir à la loi du Taghout

بسم الله الرحمـن الرحيم

logo.jpg

~ Obéir à la loi du Taghout ~

Nous avons été interrogés sur le fait d'obéir à la loi du taghout, dans les termes suivants :


« As Salamou 3aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

En france, le port d'un couvre chef et le port d'un habit religieux est interdit dans les établissements scolaires publiques.

Est-ce que l'homme étudiant dans un lycée retire sa chachia avant de rentrer dans le lycée a fait du chirk akbar car il a obéit à la loi du taghout ?

De même si une mouslima retire son hidjab pour rentrer dans un lycée, est elle sorti de l'Islam car elle s'est soumis à la loi du taghout ? »


La façon dont sont énoncés les questions nécessite une réponse en deux points.


Nous faisons la différence entre l’obéissance en apparence et l’obéissance par soumission.

L’obéissance en apparence n’est en réalité pas une obéissance, mais quand on voit la personne on peut croire, sur son apparence, qu’elle a obéit par soumission.
L’obéissance par soumission c’est quand la personne obéit par ce que telle chose lui a été ordonnée, donc si ça ne lui ai pas ordonnée elle ne le fait pas.

Il y a plusieurs types d’obéissances :



1) L’obéissance et le suivi dans le shirk et le kufr.

Cela consiste à ce qu’une personne suive une créature (ou législation) ou qu’elle lui obéisse dans un acte de shirk, comme si on lui disait : « Prosternes-toi devant une statue » et qu’elle se prosterne, ou qu’on lui dise : « Sacrifies pour ce Djinn » et qu’elle sacrifie, ou encore « Vas demander justice à une autre législation que celle d’Allah » et qu’elle y aille et demande justice ; cela est considéré comme une obéissance dans l’association, et celui qui l’accomplit devient polythéistes même s’il n’a pas de croyance en cela, ni ne le rend « halal ».

> Ainsi, si la loi du Taghout nous demande de faire du shirk ou du kufr et que nous obéissons, quelque soit notre intention, que l’on rende halal ou pas cet acte, nous commettons du shirk akbar et du kufr akbar.

Par exemple, en Belgique, la loi oblige à commettre du shirk en allant soutenir un Taghout (par le vote) ou à reconnaître la démocratie, qui donne le droit de légiférer à un autre qu’Allah, sous peine d'amende.
Celui qui obéit, même si son intention est de ne pas avoir d'amende, aura tout de même commis du shirk akbar.

2) L’obéissance et le suivi dans le péché.

Cela consiste à ce qu’une personne suive ou obéisse à une créature ou à une législation dans un acte qui n’est pas du domaine du shirk mais du péché.

Ce genre d’obéissance se divise en deux catégories :

  •  L’obéissance dans le péché à une créature par soumission : ceci est du shirk dans l'obéissance.

Exemple : Une créature (un père) ordonne aux autres (sa famille) de boire de l’alcool. Ceux qui consomment cette boisson par soumission au père (« Il nous ordonne alors nous obéissons »), ont commis du shirk dans l’obéissance.

  •  L’obéissance en apparence dans le péché à une créature : ceci est un pêché.

Exemple : Une créature ordonne aux autres de boire de l’alcool. Celui qui consomme cette boisson par maladie (désir ou peur) en se désavouant de l’ordre, cette personne a commis un péché.



Le Cheikh Al-Islâm Ibn Taymiyyah a dit concernant ceux qui ont pris leurs moines et rabbins comme seigneurs en dehors d'Allah qu'ils se divisaient en deux catégories :

- Première catégorie : Ceux qui savent que ces moines et rabbins ont modifié la religion d’Allah mais les suivent tout de même concernant cette loi modifiée. Ils sont donc convaincus que ce qu'Allah a interdit leur est licite, et que ce qu’Il a rendu licite leur est interdit, suivant ainsi leurs chefs, bien qu'ils sachent pertinemment qu'ils sont en contradiction avec la religion des messagers. C'est là une forme de mécréance qu’Allah et Son messager ont nommée polythéisme.

- Seconde catégorie : Ceux qui croient sincèrement que ce qu’Allah a permis est licite, et que ce qu’Il a prohibé est interdit, mais obéissent* tout de même à leurs moines et rabbins en désobéissant ainsi à Allah, comme le ferait un musulman en commettant un péché qu’il sait pourtant être un péché. Ces personnes ont le même statut que ceux qui commettent des péchés.

[Majmou‘ al fatawa vol 7 page 70]

* Il s’agit de l’obéissance en apparence


-Par exemple, si la loi du Taghout nous oblige à boire de l’alcool, et que nous obéissons en soumission au Taghout nous commettons du shirk dans l'obéissance.
Mais si l’on boit l’alcool par désir, faiblesse de foi ou par peur de lui, alors nous commettons uniquement un péché.


3) L’obéissance et le suivi du Taghout dans ce qui ne relève ni du shirk ni du péché.

Ce genre d’obéissance se divise elle aussi en deux catégories :

  • L’obéissance à la législation du Taghout, par ce qu’elle provient de celui-ci, est du shirk dans l’obéissance au taghout car cette obéissance reconnaît le droit de cette législation et le devoir de s’y soumettre.



  •  L’obéissance à la législation en apparence non pas par soumission au Taghout mais pour une autre raison, tel que le fait d’éviter d’avoir une amende par exemple ; Ceci n’est ni du shirk ni un péché.


Par exemple, si la loi nous oblige à nous arrêter au feu rouge, et que nous nous arrêtons par soumission au Taghout et par ce qu’elle provient de celui-ci, nous commettons alors du shirk dans l'obéissance.
Mais si nous nous arrêtons pour d'autres raisons, tel que le fait de ne pas commettre d’accident ou avoir une amende, nous ne commettons ni de shirk ni de péché.



En ce qui concerne les exemples cités dans la question, le port d'un couvre chef rentre dans le 3eme catégorie. Par contre pour le hijab c'est la 2eme catégorie.